lundi, 23 janvier 2017 00:00

Patrick Puy, sévissant toujours en sous main contre les emplois dans le groupe Spir Communication, lance une attaque contre les salarié.es du groupe Vivarte. Même méthode pour le même résultat : augmentation des dividendes payée par les salarié.es.

 

 

 

PATRICK PUY
EN COMMANDO* CONTRE NOS EMPLOIS

Officiellement nommé par les bonimenteurs propriétaires des entreprises ou groupes qui l’emploient, Patrick Puy a fait de leur destruction sa spécialité professionnelle !

En effet, les bien-pensants de l’économie capitaliste vous diront que l’essentiel était de sauver le titre, la marque ou l’entreprise quitte à en payer le prix fort et sans écorner la croissance de la rentabilité à deux chiffres pour les actionnaires parfois « humanistes ».

Le prix fort ? Ce sont surtout les rémunérations qui lui sont octroyées pour son sale boulot qui consiste à mettre au chômage des milliers de salariés ou à les faire trimer toujours plus pour payer des dividendes injustifiés.

Mais les réalistes, matérialistes que nous sommes, nous salariés, savent pertinemment que ce sont les entreprises et les collectifs humains qui produisent du travail de qualité qu’ils détruisent, les hommes et les femmes qui perdent leur fierté et leur dignité, les familles qui s’appauvrissent.

Que nenni ! Ce genre de commandos nommés à la tête des entreprises ne peut être que l’ennemi des salariés. Vous, salariés de Vivarte, tout comme les salariés de Spir Communication, vous en rendez compte.

Installer la peur chez les salariés, la méfiance vis-à-vis de ses collègues est sa seule arme.

La nôtre, celle des salariés, est la solidarité, le « tous ensemble » et l’action. Et notre force, cette unité, nos dirigeants en ont peur !

Salariés de Vivarte, salariés de Spir Communication, tous ensemble pour pérenniser nos emplois, augmenter nos salaires et gagner de nouveaux droits !

Paris, le 23 janvier 2017

(*) Expression utilisée par Patrick Puy dans le cadre d’un entretien à Capital.fr (cf. article intitulé « Patrick Puy, nouveau patron de La Halle : “Je vire d’emblée trois dirigeants, même s’ils sont bons” » du 31/10/2016, visible sur https://goo.gl/OIkiux).

FACE AUX ATTAQUES PATRONALES,
SOLIDARITÉ DE TOUS LES SALARIÉS !

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49