mardi, 16 août 2016 14:02

Notre syndicat a appris la triste nouvelle et présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de notre camarade Georges Séguy. Nous saluons sa mémoire de ce typographe résistant qui marqua le mouvement syndical et social !

 

 


 

Notre communiqué

 


 

1968… et les accords de Grenelle

 


 

Le soutien aux ouvriers du Livre
lors du conflit du Parisien Libéré

 


 

Sa bibliographie

 

Le Mai de la CGT, Julliard, 1972

 

Lutter (autobiographie), Stock, 1975, réédité et complété en 1978, Le livre de poche

 

1er Mai, les 100 printemps, Messidor, 1989

 

 

La Grève, L’Archipel, 1993

 

Résister : de Mauthausen à Mai 68, L’Archipel, 2008

1935 : Georges Séguy n'a que huit ans quand il participe à sa première grève pour libérer un enseignant. À quinze ans, il entre en Résistance. En 1944, il est arrêté par la Gestapo puis déporté au camp de concentration de Mauthausen. En 1946, il est responsable CGT des cheminots de Toulouse de 1946 à 1949.

Lutte pour les droits de l'homme, puis pour ceux du salarié : un combat qui a toujours passionné celui qui deviendra en 1965 secrétaire général de la CGT et, en mai 1968, un personnage emblématique des négociations de Grenelle.
Témoignage sensible, l'ouvrage retrace à la première personne le parcours qui a fait de Georges Séguy le témoin d'événements clés de l'Histoire. Il dresse le bilan d'une vie de militant et en fait surgir les convergences : son action sociale et politique a pris diverses formes avec le temps, insufflée par un goût pour l'humanisme. Parce que l'avenir de la gauche prendra racine dans la richesse de son passé, ce livre bilan, au carrefour du militantisme collectif et de convictions personnelles, esquisse l'espoir d'un socialisme du XXIe siècle. 

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49